Biographie de Voltaire

François Marie Arouet, dit Voltaire, est né le 21 novembre 1694 à Paris. L’intelligence, l’esprit et le style de Voltaire en font un des écrivains et philosophes français les plus renommés. Le jeune François Marie a été éduqué au collège jésuite Louis-le-Grand où il dit lui même n’avoir appris rien d’autre que « des sottises et du latin ».

Il quitta l’école à 17 ans et s’est rapidement fait des amis dans les aristocrates parisien. Les vers humoristique en font un des favoris des salons bourgeois. En 1717, son humour grinçant lui valu quelques problèmes avec les autorités. Il fut emprisonné à la Bastille pendant onze mois pour avoir écrit une satire hargneuse sur le gouvernement français. Pendant son séjour en prison, François Marie écrivit « Oedipe », qui est devenu son premier succès théâtral et décida d’opter pour « Voltaire » comme nom de plume.

Les années d’exil de Voltaire

En 1726, Voltaire insulta le puissant noble Chevalier de Rohan. Il eu le choix entre deux options : l’emprisonnement ou l’exil. Il opta pour l’exil et entre 1726 et 1729, il vécu en Angleterre. Pendant son temps outre-manche, Voltaire s’est pris de passion pour la philosophie de John Locke et pour les idées du mathématicien et scientifique Sir Issac Newton. Il étudia la monarchie constitutionnelle anglaise et sa tolérance religieuse. Voltaire était particulièrement intéressé par le rationalisme philosophique de son époque et par l’étude des sciences naturelles. Après son retour à Paris, il écrivit un livre en vantant les traditions et les institutions anglaises. Cet ouvrage fut interprété comme critique envers le gouvernement français et, en 1734, Voltaire fut une fois de plus contraint de quitter Paris. Après avoir été invité par une femme extrêmement intelligente, la Marquise du Chatelet, Voltaire déménagea dans son Château de Cirey près de Luneville dans l’Est de la France. Ils étudièrent ensemble les sciences naturelles pendant plusieurs années.

La consécration intellectuelle

En 1746, Voltaire fut élu à l’Académie Française. En 1749, après la mort de la Marquise du Chatelet et à l’invitation du Roi de Prusse, Frederick le Grand, il déménagea à Potsdam, près de Berlin en Allemagne. En 1753, Voltaire quitta Potsdam pour retourner en France. En 1759, Voltaire décida d’acheter un domaine à Ferney, près de la frontière franco-suisse où il vécu jusqu’à sa mort. Ferney est rapidement devenue la capitale intellectuelle de l’Europe. Voltaire a travaillé sans interruption au fil des ans, écrivant un flot continu de livres, pièces de théâtre et autres publications. Il écrivit également de nombreuses lettres destinées à son cercle d’amis. Il était la voix de la raison. Voltaire a souvent critiqué de vive voix l’intolérance religieuse et les persécutions.

Le déclin et sa mort

Il fut son retour en héros à Paris à l’âge de 83 ans. Malheureusement, l’excitation du voyage fut de trop pour lui et il mourra à Paris. À cause de ses critiques acerbes contre l’Eglise, Voltaire se vu refusé le droit à un enterrement religieux. Il fut tout de même enterré discrètement dans une abbaye de Champagne. En 1791, ses restes furent transportés au Panthéon de Paris, au milieu des grands hommes et femmes de la nation française.

Recherches qui ont permis de trouver cet article :

  • pourquoi voltaire s est exilé en angleterre
  • Voltaire exilé